Traduction juridique

bulle juridique

Notre expertise s'étend des contrats, appels d'offres, statuts et pactes d'actionnaires à la traduction de jugements.

L'ensemble de votre problématique en traduction juridique peut être prise en charge par nos experts en traduction juridique assermentée.

Recevez une estimation personnalisée GRATUITE en moins d'une heure

devis

Traduction
juridique

La traduction juridique impose au traducteur d'avoir une légitimité et des compétences juridiques (anciens avocats, juristes, employés de services juridiques ...). La traduction juridique est une question de compréhension des textes à traduire et de respet de la réglementation en vigueur. Une solide expertise juridique est donc une base essentielle pour le travail du traducteur. C'est pour cette raison que BILIS TRADUCTION a réuni une équipe de traducteurs spécialisés en droit, tous bénéficiant d'une solide expérience. En confiant vos traductions juridiques à BILIS TRADUCTION vous bénéficiez d'une garantie de qualité sur vos traductions de documents juridiques.


Traduction
certifiée

Une traduction "certifiée", ou "certifiée conforme à l'original", ou "traduction jurée", est une traduction certifiée conforme par un traducteur assermenté (ou traducteur expert). La traduction bénéficie de la mention "traduction certifiée conforme à l'original", ainsi que du cachet, date et signature du traducteur assermenté. La traduction est ainsi "certifiée".

Seul un traducteur assermenté peut certifier les traductions, en y apposant son cachet et sa signature sur la traduction et sur l'original pour certifier ne varietur la conformité de la traduction avec l'original.


Le traducteur
assermenté

Le traducteur expert judiciaire assiste la justice; il est auxiliaire de justice, nommé par l'autorité judiciaire et a prêté serment.

« Expert traducteur et/ou interprète près la cour d'appel de... » est un titre qui désigne une fonction, la profession est : traducteur ou interprète. Les textes qui régissent la fonction d'expert judiciaire sont : la loi 2004_130 et le décret 2004_1463. Les personnes inscrites sur l'une des listes instituées par l'article 2 de la présente loi ne peuvent faire état de leur qualité que sous la dénomination : "d'expert agréé par la Cour de cassation" ou "d'expert près la cour d'appel de ...". La dénomination peut être suivie de l'indication de la spécialité de l'expert.

Utilisez notre système gratuit de demande de devis et faites estimer la traduction de vos documents juridiques.

devis