5 conseils pour une traduction de qualité

Vous devez faire traduire des documents et vous enchainez les demandes de devis auprès des agences de traduction. Outre la sélection par le prix, vous souhaitez choisir une société de traduction qui soit à la hauteur de vos exigences. Comment être sûr de la qualité du travail de traduction ? Voici 5 conseils pour être certain d’obtenir une traduction de qualité.

Conseil n°1 : Fournir un maximum d’informations

Ne pensez pas que l’envoi de votre document à traduire est suffisant. Les professionnels de la traduction exigent une quantité suffisante d’informations de façon à comprendre votre projet de traduction et cerner vos besoins.
En plus du document à traduire, il vous est généralement demandé de transmettre les données suivantes ; le lectorat que vous ciblez, l’usage final du document, le format graphique que vous souhaitez pour la traduction finale.
En fonction du secteur d’activités dans lequel vous évoluez, certains traducteurs peuvent vous demander de préparer quelques documents de référence de votre entreprise (brochure de présentation, rapport d’activités), ou de créer un glossaire constitué de termes propres à votre société (jargon technique, sigles, noms propres, etc.).

Conseil n° 2 : Sélectionner le bon traducteur

Une fois l’ensemble des documents à disposition, l’agence de traduction confie votre projet au traducteur qui semble le plus compétent pour accomplir votre demande. Choisir un traducteur est une tâche cruciale et déterminante pour la qualité future de votre traduction.
Assurez-vous que le profil du traducteur recruté correspond à vos attentes. Si vous confiez des ouvrages techniques ou scientifiques par exemple, demandez la contribution d’un traducteur dont la langue maternelle est la langue cible mais également expert dans votre domaine d’activité.
Pour les traductions juridiques, vérifiez également que votre spécialiste est un traducteur assermenté.

Conseil n° 3 : Demander les outils de traduction

La traduction informatique automatique est encore défaillante et bien loin de rivaliser avec la qualité des traductions humaines. Toutefois, les traducteurs professionnels utilisent certains logiciels de traduction assistée par ordinateur (TAO). Il ne s’agit pas d’une paresse de leur part mais plutôt de l’usage d’un outil qui peut augmenter la qualité du travail fourni.
Les logiciels de type TAO sont utiles pour faire appel à la « mémoire de traduction ». Ils permettent en effet de reprendre les traductions de qualité qui ont été déjà réalisées par des humains et reconnues comme telles.
Vous pouvez demander à l’agence de traduction les méthodes de traduction qu’elle emploie et si elle fait usage de ce type de logiciel. Pour une collaboration à long terme, ce type d’outil s’avère très efficace. Egalement, si vous réclamez des délais de livraison très courts, les logiciels de traduction automatique peuvent être très rentables.

Conseil n° 4 : Se renseigner sur le processus qualité

Aucun traducteur, quel que soit son niveau d’excellence, n’est à l’abri d’une erreur aussi bien d’étourderie que de compréhension. Il est primordial de procéder à une vérification et c’est à l’agence de traduction professionnelle qu’incombe cette tâche.
N’hésitez pas à demander directement à l’agence comment elle procède à l’assurance qualité de ses traductions. Demandez notamment à ce que votre traduction soit relue par d’autres traducteurs et relecteurs professionnels.
Autre élément important à prendre en compte : la confidentialité. Assurez-vous que l’agence ou la société de traduction à qui vous confiez vos documents, respecte le secret professionnel.

Conseil n° 5 : Préciser ses exigences

La qualité de la traduction dépend aussi de l’expression de vos besoins et de vos attentes. Il n’est pas rare que face à l’urgence de la traduction, certains clients demandent à leur agence de traduction de privilégier la rapidité de livraison plutôt que la qualité rédactionnelle.
Soyez donc très explicite quant à vos exigences. Soyez également honnête au sujet de la traduction qui vous est livrée.
Car la qualité de la traduction dépendra aussi de votre avis. C’est par un travail d’échange et de partage, qui peut s’inscrire sur le long terme, que la qualité sera au rendez-vous. Si malgré vos contributions, vous ne constatez aucune amélioration de la qualité de vos traductions, il est préférable de s’adresser à un autre professionnel de la traduction.